Qui dit Mandarin, dit chinois. Qui dit chinois, dit envahisseur. J'ai donc décidé d'appeler mes deux canards Mandarins de noms Tibétains. Etant donné que ces palmipèdes ont la réputation d'être des fugueurs et  d'explorateurs, j'ai très vite trouvé comment les appeler  : (Jetsun) Péma et  (Aphur) Yongden alias Alexandra David-Néel et son fils adoptif avec lequel elle a effectué son voyage  jusqu'à Lhassa . Alexandra a fugué dès son plus jeune âge et fut une très grande exploratrice comme chacun le sait.

J'ai donc le grand honneur de vous présenter Péma (à droite) et Yongden (à gauche bien entendu)

mandarins

Aujourd'hui c'est la première fois que je les ai laissé en liberté. ça fait un mois environ qu'ils ont arrivés au Moulin et ils sont encore , ma foi, assez farouches. Je ne vous raconte même pas le cirque que c'était quand nous sommes allés les chercher ;-). On a couru après un bon moment
Le couple que j'ai acheté est déjà adulte (un an). J'espère les tranférer à l'étang (avec les colverts, coureurs etc...) dès que j'aurais un (bon) moment pour tout clôturer comme il faut pour éviter que Jules en fasse son quatre heures

les Mandarins mâles sont magnifiques pendant la saison de reproduction (nov/mai)

canard_mandarin

Les femelles ,bien que beaucoup moins colorées, sont très mignones quand même

6416762-femelle-canard-mandarin

ça fait des lustres que j'avais envie d'en avoir. Ben voilà, c'est fait!

infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canard_mandarin